Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Du côté de Sarlat

Voiture à hydrogène : quarante ans déjà!

19 Février 2018, 11:00am

Publié par Gilles RAY

Jean-Pierre Barrault, inventeur et mécanicien de génie, a commencé à  rouler à l'hydrogène il ya prés de quarante ans. 

La voiture est toujours visible dans le garage familial aux portes de Poitiers. La vieille Volvo serait tout à fait capable de rouler, mais elle est désormais une pièce de musée, un témoignage. L'hydrogène, qui semble répondre à des critères plus écologiques que l'électricité, n'est certainement pas la panacée. Pour fabriquer cet élément, il faut beaucoup d'énergie. Jean-Pierre Barrault et Jean-Luc Perrier y avaient pensé, puisqu'ils avaient mis au point un four solaire assez puissant pour fabriquer de l'hydrogène à partir de l'eau, Un ensemble de 263 miroirs fixés sur une armature métallique de 12 mètres sur 8,60 mètres – pivotant avec le soleil grâce à un système de cellules photoélectriques – focalisant la chaleur sur une chaudière dont  la température s'élevait à 800°C.
En savoir plus : https://www.econologie.com/jean-luc-perrier-hydrogene-solaire/#MWsyy7Uerw8YD4QR.99 
Ce four a occupé un des espace verts de la ville de Poitiers avant d'être récupérée par une école d'ingénieur.
Toutes ces expériences sont restées lettres mortes, surtout après la disparition de Jean-Luc Perrier. 

Commenter cet article

clm72 06/06/2019 09:42

si ce n'est qu'ils n'ont jamais réussi le cracking direct de l'eau en hydrogène/oxygène avec le four, mais qu'il a servi à produire de la vapeur pour une turbine et un alternateur pour produire du courant électrique et électrolyser l'eau.
A noter à l'époque on pensait très sérieusement qu'en 'lan 2000 de toutes manières, il n'y aurait plus une goutte de pétrole!
Quand à l'utilisation du pétrole, sa distillation fournit différents produits, du bitume au gaz en passant par l'essence, le gazole et le gazole, il n'y a pas d'utilisation noble comme l'interviewé le dit, mais différentes utilisations, et si certaines ne sont pas exploitées, le produit est juste perdu.