Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Du côté de Sarlat

Sarlat : quand le marché était super!

14 Février 2018, 12:11pm

Publié par Gilles RAY

En quelques années, le marché de Sarlat a changé de visage. Il ne retrouvera jamais les vendeurs et chalands qui lui donnaient ses couleurs.

En revoyant ces images, peut être reconnaîtrez-vous vos mamies jardinières qui proposaient toujours quelques salades, herbes et légumes de leurs domaine. Assises sur un pliant, le long des marches face à la mairie, elles occupaient l'espace depuis des lustres, comme leur mères et leurs grand-mères. On pouvait imaginer que rien ne changerai, jamais...Sauf que l'histoire est passée par là, celle qui a quasiment détruit l'agriculture vivrière. Comme le dit un des derniers paysan à vendre ses légumes:
"Il n'y a plus de paysans. Il n'y a que des agriculteurs. Et la différence est de taille. Et s'il n'y en a plus, c'est parce que les jeunes ont vu leurs aînés se débattre avec des revenus en baisse. Comment voulez-vous qu'ils aient envie de faire ce métier! L'agriculture traditionnelle, locale, la polyculture n'a jamais été valorisée. Alors on se retrouve aujourd'hui pratiquement sans paysans sur le marché. Et bientôt on va exiger que l'on ait une caisse enregistreuse! Alors là, c'est fini. Ils ne me verront plus..."
Un marché, ce n'est pas seulement des gens qui vendent avec des étals, qu'ils soient modernes ou plus traditionnels. Un marché, c'est un lieu d'échange, de lien social, où l'on se cultive, ou l'on prend le temps parce, justement, il n'y a pas de caisses enregistreuses. Un marché, c'est un rendez-vous avec la vie. On devrait revenir du marché du samedi avec le cabas rempli et un coeur débordant de gratitude pour les rencontres, les échanges. Un marché animé le samedi est le témoignage d'une campagne vivante, de jardins florissants...
Un des plus beaux marchés de France à qui il manquerait tout cela ne serait plus que l'ombre de lui-même.  


 

Commenter cet article